Les ressources locales comme levier d'efficacité économique

Publié le 27 Mars 2014

La coopération intercommunale peut devenir un levier de performance environnementale et de développement économique. La caractéristique de notre balance commerciale, c'est qu'une très grosse partie de son déficit est due aux achats d'énergie ; c'est donc de la richesse qui majoritairement, sort du territoire. De nombreuses collectivités en Europe ont fait le choix de "relocaliser" une partie de leurs approvisionnements énergétiques notamment en développement la production d'énergie renouvelable.
En Ariège par exemple, la coopération intercommunale a permit de mettre en place une filière bois basée sur les ressources forestières du territoire.
Si 90% de la dépense consacrée à l'achat en énergie fossiles sort du territoire, c'est à peu près l'inverse dans le cas d'une filière bois où le principal de la dépense sert à rémunérer le bûcheron, le débardeur, le broyeur, le sécheur ou le livreur.
Ce type de démarche ne peut d'ailleurs "fonctionner" que sur des filières très locales car, au delà de 30 km, les gains écologiques et économiques baissent très nettement en raison de la consommation de carburant liée au transport.
En plus de l'efficacité économique et environnementale, il faut compter aussi la rentabilité sociale. Sur le territoire concerné, un emploi se crée pour 400 tonnes de plaquettes vendues. Dix emplois à terme sont prévue en raison des capacités mises en place.
Si l'on reprend le calcul par l'autre bout de la chaine, chaque fois qu'une chaudière de 200 kilowatts est installée (l’équivalent du chauffage de 30 maisons), un emploi se crée.
Cette filière a un autre effet non-moins négligeable ; le prix de l’énergie baisse. Quand le coût du kWh électrique, gaz ou fuel tourne autour de douze centimes, celui produit à partir de la plaquette de bois se situe autour de sept centimes y compris l'amortissement de la chaudière ; sept centimes qui rappelons le, restent presqu'en totalité sur le territoire.
Il est clair qu'une politique audacieuse en matière de "relocalisation" de la production d'énergie aurait de quoi changer fortement la donne économique française.

Repost 0
Commenter cet article