Réduire le gaspillage par l'initiative locale

Publié le 16 Juillet 2013

L’excellent site «Tour de France des Alternatives» http://www.tourdefrancedesalternatives.fr rend compte d’une expérience très intéressante : «La tente des Glaneurs». Il s’agit de réduire très concrètement le gaspillage alimentaire tout en créant du lien social.

Pour permettre à tous de bénéficier des invendus en fin de marché, la «tente des glaneurs» les récupère et les redistribue de manière équitable à ceux qui en font la demande ; le tout dans une ambiance apaisée propice à recréer du lien social.

Née à l’origine sur la marché découvert de Wazemmes (un des plus grands d’Europe), cette initiative totalement citoyenne, commence à faire des petits un peu partout en France; à Caen, Paris, Rennes, Brest, Marseille ou encore Nîmes.

Tout est partie d’un constat simple : chaque semaine, plusieurs tonnes de produits trop abîmés pour être vendus mais toujours parfaitement comestibles sont jetés en fin de marché. Une situation d’autant plus regrettable qu’elle poussait des dizaines de personnes à batailler pour repartir avec les meilleurs pièces.

L’organisation mise en place permet ainsi de récupérer près de 700 kilos de fruits, de légumes, de fleurs et de pain immédiatement conditionnés et redistribués gratuitement à 200 personnes en moyenne chaque dimanche par l’équipe de bénévoles.

Depuis l’ouverture de la tente en décembre 2010, 84 tonnes de nourriture ont été distribuées et près de 2500 familles ont été aidées. La valeur moyenne du cabas oscille entre 15 et 25 euros, parfois plus en fonction des produits glanés par les « collaborateurs bénévoles ».

Cette initiative est plutôt bien vue par les commerçants ; elle ne leur fait pas de concurrence puisque la distribution des paniers ne commence qu’une fois le marché terminé ; elle leur permet de limiter leurs déchets et donc, de moins payer de taxe pour leur traitement. Du gagnant-gagnant.

En France le gaspillage alimentaire représente 260 kg de nourriture par an et par personne.

Des initiatives comme celles-ci aident à sortir d’une telle aberration.

Repost 0
Commenter cet article