2014 : Réconcilier le rêve et le champ des possibles

Publié le 10 Janvier 2014

Finalement, commencer l'année en regardant dans le rétroviseur n'est pas si mal!

L'association EFFICYCLE nous y aide en publiant un recueil de 365 initiatives réalisées en 2013 partout dans le monde (365 initiatives pour réinventer notre monde).

Bien entendu, toutes n'iront sans doute pas au bout de leurs objectifs mais probablement que parmi toutes ces histoires figurent quelques uns des modèles économiques de demain.

Qui en effet aurait parié dans les années 1820 sur l'avenir de l'électricité ? Sur celui du téléphone dans les années 1876 ? ou celui de l'ordinateur dans les années 1940?

Il nous paraît aujourd’hui, tout à fait impossible d’embarquer des passagers dans un avion fonctionnant uniquement à l'énergie solaire tout comme il paraissait tout à fait impossible d'imaginer en 1905, en regardant la nouvelle machine volante des frères WRIGHT (une sorte d’ULM) prendre son envol, qu’un jour, on pourrait avec le même principe technologique, embarquer mille personnes à la fois… Et pourtant, certains l’on rêvé !

En général, on mets une frontière entre le rêve et le « champ des possibles » ; "si c'est un rêve, c'est impossible" ; or pour réaliser une chose, il faut d'abord l'avoir rêvé!

Le rêve n'est pas une impasse ; c’est souvent une porte qui ne demande qu'à s'ouvrir...

Aujourd’hui, ce ne sont plus de grands espaces vierges qu'il s'agirait de conquérir ; la nouvelle "terra incognita" est au coin de la rue; sur son palier, en nous.

Le monde sera-t-il un jour plus beau, meilleurs qu’il n’est aujourd’hui? Difficile de le dire tant l'équation est complexe. En tout cas, nous pouvons participer à ce qu'il soit moins dur, moins injuste, plus fraternel.

Pas de "grand soir" révolutionnaire ; pas plus que de grandes initiatives émanant des grandes instance mondiales…

Probablement des milliers de coopérations locales, à petite échelle qui de proche en proche, contamineront positivement la société et feront avancer le monde vers du mieux ; cette fameuse intelligence collective...

Voilà à quoi je pense en ce début 2014, en parcourant ce recueil des 365 initiatives téléchargeables en cliquant ici

« Rêver de grandes choses pour en réaliser une multitudes de petites »…

C’est justement l’addition de la multitude des petites actions qui rendra le rêve d’un monde meilleurs, possible.

Rêver pour mieux agir ; souhaitons-nous ceci en 2014 ; ne serait-ce que pour conjurer la terrible catastrophe humaine qui se déclencha un beau matin d’été, 100 ans plus tôt !

Repost 0
Commenter cet article